Hugo Horellou (milieu N3) : « Je suis un joueur très polyvalent »

Au club depuis maintenant 1 saison et demi, nous avons posé quelques questions à notre jeune milieu pour en savoir un peu plus sur lui et pour faire un point dans sa progression depuis son arrivée au FC SJLB.

Peux-tu nous expliquer un petit peu ton parcours ?

J’ai commencé le football à 6 ans, j’étais à Ingré où j’y ai joué jusqu’en U11, après je suis parti à l’USO, de U12 à U14 en DH, mais c’était très compliqué parce que j’étais beaucoup blessé quand j’étais en U14. Je suis donc retourné à Ingré en U15 en D1, jusqu’à ma 1ère année de séniors. Ensuite, en U18, j’ai gagné la coupe du Loiret, j’étais capitaine.

Quand j’ai joué en séniors à Ingré, nous étions en R3 puis nous avons été promus en R2 suite à une excellente saison. Ensuite, Emmanuel Jemili (l’entraîneur de la N3, ndlr) m’a contacté pour me recruter dans son club à Saint-Jean-le-Blanc pour jouer avec la N3.

Pour ceux qui ne te connaissent pas ou peu, peux-tu expliquer en quelques mots ton style de jeu sur le terrain et ta personnalité ?

Ma position préférée est numéro 10, milieu offensif, mais je suis un joueur très polyvalent, c’est-à-dire que je peux jouer ailier droit, ailier gauche, milieu défensif, relayeur etc. Cette saison j’ai même joué piston gauche à plusieurs reprises.

Je suis un joueur technique, ayant une bonne vision de jeu, je joue simple et je préfère faire la dernière passe plutôt que de marquer. Je suis aussi un joueur calme, je joue pour l’équipe et je ne suis pas perso.

Tu es l’un des plus jeunes joueurs de l’effectif, comment cela se passe au niveau de ton intégration dans l’équipe ou même dans le club ? 

L’année dernière, je suis passé de R3 à N3. J’avais un peu peur qu’on me prenne pour un joueur moins bon, un joueur sans expérience qui n’a pas le niveau, en effet, la différence de niveau est énorme entre la R3 et la N3. Au final, j’ai fait une très bonne préparation estivale et après ceci, tous mes coéquipiers m’ont intégré dans le groupe, j’ai donc été mis à l’aise rapidement. Ensuite, plusieurs joueurs du groupe sont nés en 2001 comme moi, ce qui a fortement facilité mon intégration.

Dimanche prochain aura lieu le déplacement à Saran, comment te sens-tu par rapport à ce match ?

C’est un derby, l’équipe qui gagnera sera celle qui gagnera le plus de duels et qui aura le plus la niaque, je joue tous les matchs pour gagner.

Un petit message à faire passer à nos abonnés ?

Ca me fait plaisir qu’il y ait beaucoup de monde pour nous soutenir, j’espère que notre équipe va se maintenir en N3, on va se battre jusqu’au bout, on donnera tout.

Crédit photos : Solène Pautrat / Article et propos recueillis par Valentin Gault