Emmanuel Jemili (entraîneur N3) : « Il faudra faire preuve de détermination »

A quelques matchs de la fin de la saison, nous nous sommes entretenus avec Emmanuel Jemili, l’entraîneur de l’équipe N3 pour faire un point sur son effectif et sur le championnat.

Bonjour Emmanuel, peux-tu te présenter et présenter ton groupe pour les abonnés du FC Saint-Jean-le-Blanc?

Je m’appelle Emmanuel, je suis enseignant et éducateur de football depuis maintenant 15 ans, j’ai coaché une équipe de U17 DH puis de U19 National à Saint Pryvé et je suis depuis 4 ans au FC Saint-Jean-le-Blanc.

En ce qui concerne le groupe, celui-ci est composé de 24 joueurs, avec 2 joueurs qui ont démarré la saison avec l’équipe R2. Je mise sur la synergie avec l’ensemble des équipes séniors pour qu’un joueur qui se révèle en cours de saison puisse avoir la chance d’intégrer l’équipe première. Au départ, j’ai eu très peu de joueurs qui ont joué à ce niveau, je mise donc sur des jeunes avec un bon niveau régional. A Saint-Jean-le-Blanc, ils auront la chance de jouer et découvrir le niveau national.

Comment analyses-tu le parcours de ton équipe et ce Championnat N3?

Le parcours est frustrant car nous avons fait jeu égal avec quasiment l’ensemble des équipes du championnat. Ensuite, on se crée beaucoup d’occasions, nous développons du contenu intéressant mais à l’arrivée nous avons laissé beaucoup trop de points aux adversaires.

Le championnat est serré, notamment sur la course au maintien puisque tout le monde peut accrocher tout le monde. Il va donc falloir batailler jusqu’à la dernière journée.

Il reste quelques matchs, quelle est ta recette pour se maintenir ?

Il faut continuer à travailler, j’ai un groupe à l’écoute donc il faudra jouer avec le cœur. Ensuite, il faudra faire preuve de détermination, qui sera la clé du maintien.

De plus, il reste 9 matchs à jouer, on va donc en gagner et on va tout faire pour se maintenir.

Un petit mot pour les abonnés et les supporters du FC Saint-Jean-le-Blanc ?

On a besoin de vous au stade, venez nous soutenir, c’est plus motivant pour les joueurs à domicile .

Le football se joue aussi dans les têtes, et jouer devant son public est un vrai avantage.

Crédit photos : Solène Pautrat / Propos recueillis par Johann Bayer / Article : Valentin Gault